+41 (0)79 299 51 17
Feed Back Fullmoon avril 2021

Feed Back Fullmoon avril 2021

Tchô,

Au dernier cercle fullmoon, nous avons été bien accueillis par des nombreux animaux et les esprits du petit peuple. L’écureuil et autres petites souris étaient très actives malgré notre présence. De loin, des biches nous ont observés. Nous étions en harmonie avec ce lieu magique et bienveillant des Franches Montagnes.

Le lieu a été généreux en bois et rapidement nous en avions assez pour le feu cérémoniel. Nous avons pris du temps pour profiter du soleil, des superbes températures et parler à bâtons rompus.

Un cercle étonnant qui est sorti complètement de ma trame habituelle. La connexion à notre masculin/féminin sauvage était surprenante. Les rituels qui sont venus ont été étonnants, authentiques et pleins de compassions. La lune nous a honoré de sa puissante et magnifique présence.

À la suite de ce cercle, à d’autres rituels et prises de conscience, je me suis rendu compte d’un décalage entre cette propagande dystopique, cette réalité, mes changements internes et mes rêves. Je sens le besoin, dans cette période trouble, de réajuster et de synchroniser consciemment les vibrations de mon cœur (de mes tripes, de mon âme et de mon esprit) avec mes rêves.

Le cercle fullmonn de mai, aura lieu le samedi 29 mai 2021. De 15h03 à 20h20 suivi d’une agape.

Le thème: Réajuster les vibrations de notre cœur/âme/esprit pour être en accord avec l’univers, nos rêves et le futur monde et /ou sera en fonction de l’énergie du moment, du lieu et des participants.

Nuit cérémonielle, Immersion dans le ventre de la terre avec la pulsation du cœur.

Nuit cérémonielle, Immersion dans le ventre de la terre avec la pulsation du cœur.

Le samedi 17 avril 2021 avec Matthias j’ai co-participé à l’idée de Christophe de proposer une cérémonie chamanique.

Une nuit cérémonielle d’immersion dans le ventre de la terre avec la pulsation du cœur.

Beaucoup de personnes ont montré de l’intérêt à participer, les 12 premières personnes inscrites et
confirmées ont été retenus pour cette cérémonie.

J’étais surpris de l’emplacement de la grotte aux fées à Vallorbe. Le trajet d’aller et retour entre la
voiture et la grotte, a été pénible pour moi, de descendre et surtout de remonter ensuite avec cette
grande dénivellation et forte pente. Heureusement j’ai bien été aidé pour transporter tout mon
matériel.

La Grotte aux fées de Vallorbe est un endroit impressionnant, l’accès à son intérieur est facile et tout
publique. Il a juste à se pencher un peu pour passer d’une salle à l’autre. Nécessite des bons souliers,
des bons habits et une lampe de poche, elle est composée de plusieurs salles mais à partir de la
troisième- quatrième salle le niveau de difficulté augmente et demande un autre niveau de pratique
et d’équipement. La température à l’intérieur de la grotte est constante a 6,5°C toute l’année. C’est
aussi un refuge pour l’hibernation des chauves-souris. Au crépuscule leur présence et leur grande
activité était notable à l’extérieur de la grotte.

Nous avons préparé l’endroit. Apporté une base de bois sec. Installé des luminaires en bougies, un
autel d’offrandes pour les esprits des lieux, une table pour les boissons chaudes et mon mamadrum
pour que l’acoustique s’entende bien dans les premières salles de la grotte. Pendant la préparation,
l’endroit a été bien visité par une multitude de familles et de promeneurs.

Les personnes inscrites sont arrivées à partir de 17h. Accueillis par nous trois, elles se sont installées
autour du feu et ont participé à trouver et apporter du bois des alentour.
Pour ceux qui l’ont souhaité, je leur ai fait un nettoyage énergétique au hochet. Le but était qu’un
mot utile leur vienne, leur serve, enseigne et accompagne pendant cette cérémonie.

Christophe a ouvert le cercle par des recommandations de bon sens pour notre bien être commun et
notre sécurité, il nous a partagé la légende principale de cette grotte. A l’ouverture du cercle, les
sons émis par le stand de tir en contre bas avaient cessé. Le bruit de la rivière et des crépitent du feu
se mélangeaient avec les respirations du groupe se tenant les mains et les prières d’ouverture. La
connexion a été tout de suite intense, tout comme la cohésion du groupe.

Nous avons tous joué du tambour, peu de temps après, un coup de vent a enlevé la bâche sur le
mamadrum . C’était le signe pour moi de commencer le Gaia pulse. Les personnes se sont préparées
pour rentrer dans la grotte accompagnes par le rythme et vibrations de ce magnifique mamadrum .
Matthias et moi devions nous alterner pour maintenir constante et sans interruption ce rythme-
battement du cœur de la terre. C’était plus fort que moi, a chaque tour de pause je prenais juste le
temps de boire une tasse de thé et me réchauffer 2 minutes près du feu pour retourner jouer. Jouer
a deux était aussi bien. Sans aucune préparation, de manière naturelle, une gestuelle dansante c’est
installé quand nous jouions à deux et pour le changement de place.

Ce rythme m’a mis dans une sorte de transe, les vibrations du tambour et du support du tambours
faisaient vibrer mon corps et le sol autour.

Pendant ces 4 heures qui a duré la cérémonie, j’ai ressenti et traversé ces rythmes et vibrations
comme autant de nettoyages, ouvertures et émotions sur plusieurs plans. La connexion avec les
personnes dans la grotte étaient intenses, leurs mots qui m‘ont donné pendant leur nettoyage m’a
donné une connexion intense avec eux, cette réalité et d’autres dans des multiples temps.

La vision du cœur d’un loup trottant dans la neige et d’un ours dansant m’ont accompagné tout du
long de cette magnifique transe sonore.

La liberté et ouverture de cette cérémonie a donné libre choix à chacun sur la durée de son
introspection dans la grotte, entre 15 minutes et 4 heures dans l’obscurité de la grotte. Le reste du
temps près du feu avec la force et les messages du feu. A la fin, de manière spontanée, toutes les
personnes ont joué avec leurs tambours, d’abord tout doux avec le Gaïa pulse et quand tout le
monde était présent, un intense et joyeux rythme est venu, suivi du retour du Gaia pulse. Pour moi,
nous sommes ainsi revenus dans cette réalité. A la fermeture du cercle le bruit de la rivière, le
crépitement du feu étaient accompagnée du rythme de la soirée qui continuait en vibration dans
tout mon être.

Nous avons pris un temps pour partager les bonnes choses à manger que chacun avait apporté ou
cuisiné et faire un peu connaissance.

Merci à toutes et tous, belles âmes, pour tout ce vous avez apporté et dit de manière authentique
avec des mots ou avec un regard ou votre cœur ou avec vos tripes.
Merci au lieu, merci aux éléments, merci aux esprits bien veillant et compatissant du lieu et du
moment, merci aux fées et aux chauves-souris. Merci pour ces bons enseignements, visions et
guérisons.

Merci à Christophe et à Matthias de m’avoir intégré dans ce projet et la co-création de cette belle
cérémonie. A refaire.
Une belle et extraordinaire expérience.

Fluidité, douceur et puissance sur vos sentiers.
Je vous embrasse.
Jaime

Infos et adresses :
Christophe Chammartin:  www.danslaforet.ch
Matthias von Imhoff:  https://www.cercles.ch/download/infos.pdf
Les grottes de Vallorbe : https://grottesdevallorbe.ch
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grottes_de_Vallorbe
Grotte des fées : 46.69951893836935, 6.341048563505771

Solstice d’hiver 2020 tout seul sous la pluie.

Solstice d’hiver 2020 tout seul sous la pluie.

Solstice d’hiver 2020 tout seul sous la pluie.

Les esprits farceurs m’ont fait pleins de farces, donne pleins de fous rires et d’enseignements.

Quel bonheur d’avoir un fou rire à gorge déployés au milieu de nulle part comme seuls témoins les arbres et les esprits du lieu.

Ma famille de cœur et des habituées de mes cercles étaient très présent dans le monde subtil, pendant ce cercle joyeux.

Rentré trempé. La pluie a rendu le chemin du retour comme une patinoire, sans lampe, j’ai dû traverser les ténèbres avec de l’ancrage à chaque pas et ma lumière interne.

Les éléments, la nuit, la foret, un feu, un tambours, des fous rires et la connexion aux mondes subtils

J’adore ça. Que du bonheur et quelle joie.

Soyez joyeux nous basculons vers la lumière.

Blue Moon 1/2, danser l’expression de nos peurs

Blue Moon 1/2, danser l’expression de nos peurs

Tchô,

Le dernier cercle de tambours nous étions 5.

A la place du rdv, il n’y avait déjà l’autre voiture de covoiturage. Le parking était complet mais à mon arrivé, une place c’est libéré.

Malgré la fluidité de cette journée, j’étais tendu. C’était palpable depuis que j’avais fini de réaliser mon masque la semaine précédente à ce cercle.

Au début de la forêt, nous avons demandé la permission au gardien arbre de traverser « la porte ».

Sur le chemin nous avons constaté et étions impressionnées par les coupes industrielles de bois.

La météo était clémente mais la présence du vent était forte et continue.

Le gardien du lieu nous a bien accueilli.

Nous avons commencé par partager nos différentes boissons chaudes et déguster les spécialités culinaires de chacun, pour nous réchauffer et prendre des forces pour la suite.

Cet instant a déjà créé la cohésion de ce cercle.

Chacun a reçu un nettoyage énergétique de ma part et je leur ai demandé un mot clé pour la danse de nos peurs, pendant la récolte et le montage du bois pour le feu sacré par les autres participants.

Le mariage du feu avec le vent était spectaculaire.

Les tours de tambours et tours de bâtons de parole se sont succédé avant de proposer des exercices pour se préparer et supporter la danse de nos peurs.

S’adapter à la qualité de l’énergie, des éléments et des personnes présentes sont les avantages de travailler avec une trame.

Les hommes ont soutenu les femmes. Ensuite les femmes ont soutenu les hommes, avec nos tambours et nos alliés.

Moments intenses, authentiques et les masques sont tombées.

Debout sur Pachamama, mes os comme charpente, autour de ce feu sacré, avec ces belles personnes, nos guides, nos danses, libérés de tout ce que nous avons déposé, relié à d’autres cercles, d’ici et d’autres plans. Ce moment est tellement fort, beau et intense que toutes les cellules de mon corps se sentent reconnaissantes et vivantes

Prochain cercle ce sera la suite de ce rituel des deux pleines lunes BlueMoon du mois d’octobre.

 

Feedback cercle de tambours du 12 octobre 2019

Feedback cercle de tambours du 12 octobre 2019

Tchô !

Le cercle de tambours chamaniques de Jaime du samedi 12 octobre nous étions 3.

Le thème était sur le nettoyage de nos lignées ancestrales biologiques et spirituelles.

Souvent j’ai la trame des rituels et le pourquoi mais il me manque le comment, qui dépend de l’énergie du lieu et des participants présents.

Arrivant sur le lieu, comme pour tout cercle, je demande au gardien du lieu l’autorisation de pratiquer dans cet endroit.

La réponse était clairement positive avec une exigence, agrandir le périmètre sécurisé et sacré.

En agrandissant le périmètre sacré, une autre pierre erratique m’a parlé en visions.

La vision était la suivante, je me voyais dans une autre vie, sur un autel sacrificiel, un prêtre ouvre ma poitrine avec son couteau en obsidienne. Il prend mon cœur, l’arrache et le pointe en direction du soleil. Paradoxalement je vois battre mon cœur en dehors de ma poitrine. Puis la lumière du soleil m’aveugle et tout repasse à l’envers, comme si quelqu’un rembobinait le film en arrière, le cœur bat en dehors, il est remis dans ma poitrine et je reçois beaucoup d’énergie et je me relève libre et léger

Les mots suivants sont venus « sur cette pierre fait le rituel du nettoyage des fardeaux de tes autres vies, c’est n’est pas un autel sacrificiel mais un autel de guérison des lignées spirituelles ».

La forme de la pierre erratique était parfaite, une dépression permet de caller les fesses et l’arête naturelle de la pierre fait ressorti la poitrine, un plat permet de poser la tête légèrement en arrière.

Suivant la trame du cercle, De chaque direction, chacun à reçu les joyaux et outils pour son travail de ce cercle.

Personnellement j’ai été touché par autant de générosité de chaque direction. En particulier de nouveau par le sud, un esprit m’a apporté un « arpon -hameçon », qui ne sers pas à pécher mais à sortir des « … » de l’océan des émotions.

Reçu aussi un grand cadeau du monde du milieu, une grosse guérison pour ma famille d’une blessure traumatisante de la guerre civile espagnole. La peur d’être visible et reconnu est partie. Mon ressenti a été si fort que j’ai dû m’appuyer pour ne pas tomber tellement c’était important et fort.

Le nettoyage de nos lignées biologique c’est fait en deux rituels.

Nous avons été tous les trois submergés de gratitude par toutes ces guérison puissantes, visions et ressentis.

Nous avons accueilli le levé de la pleine lune avec son reflet sur le lac. Au son de la guimbarde, au gout amer et fruité d’une IPA et en respirant la douceur de cette nuit automnale.

Le prochain cercle de tambour de Jaime aura lieu le samedi 09 novembre 2019.

Le thème sera sûr « honorer nos ancêtres ».

Joie, douceur et amour sur ton sentier.

Jaime