Au cœur des émotions, Madhu Terréveil et Detox.

Au cœur des émotions, Madhu Terréveil et Detox.

Le week-end du 12-14 avril je me suis offert un stage donné par mon frère de cœur Marc Kahopi. Le thème était sur les émotions.

Mélange des outils de développement personnel, de coaching et de rituels chamaniques.

Les participants et moi-même avons été délestes de fardeaux émotionnels et enrichis d’outils pratiques et de nouveaux alliés.

Des astuces, des mots magiques et des mouvement ou danses qui rappellent tout de suite beaucoup de joie et des rires. Un clin d’œil à ma petite sœur de cœur Anita pour ta danse heyoka (clown sacré navajo) qui me fait encore monter des rires et couler des larmes de joie.

Des rituels puissants inspirées de nos expériences chamaniques et aussi des rituels traditionnels.

Le stage avait lieu en Valais dans un lieu où se trouve les plus vieux mélèzes de suisse.

Mes mollets ont sifflé durant la petite monté du chemin des grands mélèzes mais leur beauté et force nous ont émerveillés. Une belle promenade pour m’acclimater à la hauteur des lieux (j’en avais le vertige) et m’habituer à la majestuosité des pierres et des montagnes.

Le lieu a une énergie magnifique, la force des montagnes avec les esprits de la nature nous ont bien ancré et accueillis. Le chalet est beau et confortable. Notre hôte nous a reçus avec son sourire radieux et était très disponible. Ses mets végétariens étaient délicieux, mélange étonnant de textures et saveurs très exotiques. Je me suis régalé. Je vous laisse visiter le site internet pour vous laisser inspirer à participer aux stages proposés, pour y organiser votre stage ou pour une retraite individuelle.

A chaque retour de stage mes besoins sont souvent similaires. Besoin d’intégrer gentiment. Le mercredi soir, je me suis écroulé de fatigue avec des courbatures.

Ce week-end végétarien et le travail des émotions m’a inspiré a continuer ce régime alimentaire et pour bien préparer ma détox de la vésicule biliaire, une manière d’expulser les émotions cristallisées dans mon corps.

La semaine qui a suivi le stage, c’est composé de seulement 2 repas par jour, presque sans viande, ni gras, ni sucre ni trop de café et seulement une petite bière de 25cl pour toute la semaine.

Pour le week-end de pâques avec ma compagne nous nous sommes retirés dans un chalet et nous nous sommes régalés de miam-ô-fruits, salades de dent de lion et ail des ours, de salades de lentilles, quinoa et soupe de orties et légumes et bien sûr de jus de pomme.

Depuis 7-8 ans que je pratique cette détox 1 à 2 fois par année. C’est la première fois que les résultats ont été aussi spectaculaires.

Le cheminent spirituel permet de travailler sur tous nos corps, phtisique, de l’esprit et de l’âme.

Travailler sur chaque corp permet aussi la guérison des autres plans.

A mes passé 50 ans je ne m’offre pas de Rolex (ou de Omega) mais un combo de guérison de mes corps

 

Un grand merci Madhu pour ton accueil lumineux, tes repas nourrissants et savoureux et pour les hectolitres de café que tu as fait pour notre addiction à cette boisson noire.

Gratitude mon frère Marc pour tout ce que tu nous offres, partages avec passion et beaucoup d’amour.

Gratitude a toutes et a tous les participants de ce stage pour tout ce que nous avons vécu et partagé ensemble

Joie et douceurs sur vos sentiers

Jaime

Retraite en Valais : http://www.terreveil.ch/accueil-de-soi/

Site de mon frère de cœur Marc.  Tambours et stages: https://kahopi.ch/

Site de “mi Cuñada de mi corazón” Soins équins: https://tao-ma.ch/

Site de “mi hermanita de mi corazón” Soins qui touchent l’âme : http://www.anima-he.com/

Site de « ma force tranquille préféré » Danses et thérapies : http://www.lecorpsatelierdelame.com/

Feed-Back cercle du 16 mars, le renouveau.

Feed-Back cercle du 16 mars, le renouveau.

Désolé pour toutes les personnes qui s’étaient inscrites pour mon cercle de tambours le 23 mars. Comme expliqué j’ai dû déplacer la date du cercle au 16 mars pour cause de clash de dates de réservations du chalet pour le week-end de l’équinoxe autrement.

La majorité des personnes inscrites pour « le week-end autrement » ont pu déplacer la date et le week-end c’est complété malgré ce petit couac.

Cependant les personnes inscrites à mon cercle n’ont pas pu et il n’y a pas eu d’autres inscriptions pour cette date.

Difficile de réaliser le rituel de la tortue cosmique visionnaire tout seul. J’étais un peu contrarié.

Une amie de longue date et aussi chamane m’a contacté par « hasard ». Pour me souhaiter un bon cercle. Comme elle était disponible, je me suis déplacé chez elle dans la région Bernoise puis nous nous sommes rendus dans son lieu de cérémonies qui se trouve au bord de l’Aar.

Le soleil et les températures plus que printanières, nous ont accueillis dans ce bel endroit.

Nous avons préparé le foyer, nettoyé le lieu énergétiquement, cherché et coupé du bois.

Nous avons décidé de suivre ma trame de cercle, tout en étant dans l’échange.

Je lui ai fait un nettoyage énergétique au hochet pour les trois mots clé de son travail personnel de ce cercle.

A son tour elle a réalisé un nettoyage énergétique sur moi au hochet et avec « agua florida » une sorte d’eau de Cologne très utilisé par les chamans des Andes.

Je déteste cette odeur lui dis-je. Cela me ramène à l’épisode avec les faux chamans avant de rentrer dans la jungle amazonienne en 2006. (J’en parlerai au prochain blog).

Puis elle a constaté des choses à extraire, reçu des mots clé pour mon rituel. Aussi reçu l’info de me purifier avec l’eau de l’Aar.

Gratitude pour ce nettoyage.

Le rituel de la tortue cosmique visionnaire est étonnant.

Le voyage vers le meilleur des futurs possibles ramène de la guérison.

Personnellement, avec ce rituel, j’ai eu une extraction et un recouvrement d’âme.

Une belle énergie parcourait et parcours encore mon corps.

Nous sommes restes longtemps autour du feu par cette belle nuit étoilé.

Le retour à La Chaux-de-Fonds depuis Berne m’a paru long et je senti de la fatigue en arrivant.

La nuit a été courte mais bienfaisante avec plein de rêves positifs.

C’est un rituel que nous avons aussi pratiqué lors de « l’équinoxe autrement ».

Conclusion :

Dans les mondes subtils il n’y a pas de temporalité. La guérison peu venir du passé comme du futur. La place est faite ainsi pour accueillir le renouveau.

Gratitude à Isabella pour tout ce que nous partageons, échangeons chamaniquement et amicalement depuis plus de 15 ans.

Gratitude à mes guides pour l’inspiration et l’appropriation de ce rituel qui fait partie maintenant des ma palette de rituels.

Joie et douceur sur vos sentiers.

Jaime

Le chamanisme est à la mode. Question ? Le chamanisme c’est cool ou pas ? Mon avis est que Ça peut être même très pénible.

Le chamanisme est à la mode. Question ? Le chamanisme c’est cool ou pas ? Mon avis est que Ça peut être même très pénible.

J’ai découvert le chamanisme par « hasard ». Après mon premier stage de chamanisme, je trouvais cela tellement génial que je me suis mis à « évangéliser » tout mon entourage.

Constat, après avoir raconté que dans mon salon il y avait des esprits gardiens et que dans mon couloir y avait du « passage »….du jour au lendemain, plus d’amis qui débarquaient à l’improviste pour l’apéro.

Puis je me suis mis à les questionner.

  • Pas prêt, je ne veux rien savoir des tes esprits.
  • La PNL, le Reiki, le Zen, etc., C’est MIEUX !
  • C’est du blabla, je ne te crois pas !
  • Fais gaffe de pas tomber dans une secte !

Soit les gens ne sont pas près, soit ils ont déjà leur spiritualité, soit ça ne les intéresse pas, ou soit ça leur fait peur.

Peu importe, moi j’adorais et j’adore ça ! Chacun son chemin, sa voie ou son sentier.

Je continué ma pratique mais je n’en parlai plus, sauf si on me questionnait.

Je pratiquais avec des personnes qui comme moi avaient suivi les mêmes formations chamaniques.

« Il y a autant des chamanismes qu’il y a des chamans ».

Comme souvent dans la vie normale et nos relations privées, professionnelles, familiales et associatives, des guerres intestines ont commencé à émerger, des groupes se sont fait, défait, séparés et restées en contact.

J’ai aussi rencontré des « grands » chamans traditionnels ou néo-chamans généreux avec le cœur sur leurs mains. Des chamans blessants qui te font du mal pour avoir plus de pouvoir. Il y a même des faux chamans.

Il y a des guerres de pouvoir, de légitimité selon la/les traditions ou les différents courants des pratiques chamaniques.

Il y a d’esprits sont non-compatissants.

Donc effectivement le chamanisme peut comme tout outil mal utilisé ou utilisé avec des mauvaises intentions. Il peut être dangereux.

C’est une voie qui n’est pas facile, c ’est même très pénible, car elle demande beaucoup de travail sur soi, détachement de son orgueil, de son ego, dès ses certitudes et beaucoup d’humilité. Pour découvrir et accepter finalement que ce n’est pas notre moi profond qui commande mais notre ego surdimensionné qui génère tous nos problèmes.

Il n’y a pas que la douleur de l’ego, parfois il y a aussi la douleur physique. Chaque fois que je ne voulais pas voir. Ben, je trébuchais pour me remettre sur la voie. J’en ai eu « des accidents », les messages étaient très clairs après. Parfois c’est tellement fort que c’est un tsunami énergétique qui a chamboulé et changé plusieurs fois ma vie.

J’ai persévéré dans cette voie, mon sentier et je trouve que cela en vaut la peine.

Le chamanisme peut être aussi merveilleux

Il y a des rencontres exceptionnelles, des belles amitiés qui se créent, des familles d’âmes reconstituées et des appartenances a des multiples familles et fratries de cœur.

La connexion avec mes esprits bien-veillant, compatissants, enseignants et de pouvoir son des relations puissantes et belles qui avec le temps apportent avec beaucoup de générosité leur lot des merveilleux cadeaux, des guérisons, des messages de qualité et des miracles quotidiens. Toute cette force et ces outils me permettent d’être au service des personnes qui souhaitent changer ou qui se sentent appelles pour un accompagnement ou un soin énergétique.

Alors ? Conclusion, le chamanisme c’est cool ou pas ?

A mon avis, Cela dépend si vous êtes prêt à vous détacher, voir votre côté obscur et créer votre propre sentier… ou pas.

Joie et douceur sur votre sentier.

Jaime

Sentier dans la foret

Eveil de mon tambour en cadre de bois de If et peau de cheval.

Eveil de mon tambour en cadre de bois de If et peau de cheval.

Mon ami Marc a eu l’idée folle de proposer à l’équipe autrement de réaliser des tambours autrement. Avec la peau d’un cheval dix rondelles pour réaliser des tambours de 40cm. 9 tambours sur des cadres en bois d’IF.

Chaque personne a reçu sa propre vision du pattern du tressage en corde de paracorde et pour moi les mots suivants : Fier, Fort, Franc, Fidèle, Fluidité, Joie, Sa-crée, Liberté, Quantique.

Au départ j’ai reçu la vision d’un pentacle. Puis à la suite d’un travail chamanique à distance, j’ai reçu l’image d’un double pentacle. Du chiffre, 5 je passais au chiffre 10. Le renouveau, le départ d’un nouveau cycle.

Ponçage du cadre le jeudi soir et le vendredi, dans la journée, découpe de la peau, tressage du pattern, réalisation de la mailloche et ajouts de différente médecines. Plume de rapace, figurine de la tortue, crin de cheval. Il était prévu que chacun éveille son tambour à sa manière et au bon moment.

Une semaine après, il est venu le moment d’éveiller mon tambour. Au départ je voulais le faire tout seul et j’ai invité, au dernier moment, plusieurs personnes de m’accompagner.

Mais je n’ai pas pensé que nous étions pendant le weekend du premier mars, jour férié dans le canton de Neuchâtel. Tous les Neuchâtelois célèbrent la révolution Neuchâteloise … sur les pistes de Ski en Valais. AHAHAHHA ! c’est aussi la fin de la semaine blanche et des vacances scolaires. Donc normal de profiter d’un long Weekend avec ses enfants.

Bref une personne est venue me rejoindre dans la forêt du Devans.

J’ai demandé la permission au « gardien du lieu » de pouvoir éveiller mon tambour. Son accord reçu, j’ai nettoyé et protégé énergétiquement le lieu. Préparé le foyer. Cherché et coupé du bois. Monter le bois a la méthode nordique.

A l’heure du rdv, j’ai accueilli la personne. Après l’avoir nettoyé au hochet et au chants qui guérissent, elle m’a donné ses trois mots pour sa trame de travail pendant ce cercle improvisé.

J’ai allumé le bois pour le tour de tambour j’ai proposé d’appeler notre feu intérieur, l’esprit du feu. Ensuite d’appeler les directions et que chacune d’entre elles apporte un joyau de chaque monde minéral, végétal, animal, humain ou mythologique. Inviter aussi tous les esprits bienveillants et compatissants nécessaires au travail de ce cercle.

Beaucoup d’émotion et de gratitude pour tous les joyaux reçus.

Au nord est venu un cerf avec un mot médecine qui apportait le sommeil réparateur et les rêves. Entre ses bois une toile d’araignée et une toute petite araignée donnait cette médecine. « Tu mérites le repos réparateur et cesse de te préoccuper pour ton entourage. Dors et reçois les enseignements et visions pour toi »

A l’est un rapace est venu en volant tenant dans ses serres une pierre volcanique en fusion qu’il a déposé dans mon cœur. « Ton cœur est un peu Sec et cette pierre en fusion du fond du volcan sacré te donnera du Cœur dans ton ouvrage »

Au sud la tortue cosmique m’a apporté la médecine de la noix de coco. « il est temps pour toi de te expandre »

A l’ouest l’esprit d’un insecte qui aère la terre m’a dit « ta vision de ton corps est une terre trop humide et compacte comme de la glaise, ton corps va devenir plus léger, aéré et tendre comme le humus de la forêt »

En même temps que ce dialogue avec l’esprit de ouest un rayon de soleil a percé la couche de nuages. Le pattern du tambour est apparu en ombre sur la peau. La vision est venue du « homme de Vituve » de Léonardo da Vinci en double, une fois la tête en haut et l’autre image avec la tête en bas. Le masculin et féminin sacré réunis. L’essence est proche.

Nous avons fait le rituel de bâton de parole pour échanger nos visions et messages reçus.

Pour le deuxième tour de tambour j’ai proposé de clarifier les mots clés et la symbolique des messages reçus pour mon accompagnatrice et pour moi aller à la rencontre des esprits de mon tambour.

Magnifique voyage dans le monde des esprits sur le cheval, a mes cotes le rapace et la tortue sacré m’ont amené dans la prairie de « ma place du chaman » et nous sommes arrêtes sur mon arbre sacré qui est le IF. Un autre guide c’est présenté que je ne dois pas nommer et qui m’a communiqué et transmis des mots et de la force. Sentiment de joie et de complicité.

Après le partage avec le bâton de parole nous avons fait un tour de tambours de gratitude pour tous les cadeaux, joyaux, guérisons et messages reçus.

Je suis resté encore un moment pour éteindre le feu et faire un petit rituel de gratitude pour le lieu.

Merci a mon ami Marc pour ce beau cadeau de ce tambour et ces belles médecines.

Merci a mon accompagnatrice de m’avoir soutenu pendant cet éveil.

Le renouveau est présent.

Merci.

Jaime

Feed-back de mon cercle de tambours le samedi 16 février 2019 « les choses que nous ne voulons pas voir »

Feed-back de mon cercle de tambours le samedi 16 février 2019 « les choses que nous ne voulons pas voir »

Le dernier cercle de tambours chamaniques du samedi 16 février nous étions six.

Beaucoup de kilomètres parcourus par certains participants pour un si petit cercle.

Le temps était printanier et très ensoleillé. Durant la recherche de bois, le nettoyage de chaque participant a donné les mots chef pour le travail personnel du cercle.

Beaucoup d’émotions et d’entraves ont était lâchés par tous.

Après, l’ouverture du cercle et un tour de bâton de parole, le gardien du feu a allumé le feu. Comme le thème de ce cercle, « les choses que nous ne voulons pas voir » le feu avait de la peine à se faire VOIR, bien cache à l’intérieur du foyer tout comme le feu intérieur de quelques participant(e)s.

L’appel des directions et des joyaux des chaque monde a apporté son lot de cadeaux et le début du thème des choses que nous ne voulons pas voir pour certains participants.

Les tours de tambours et de bâtons de parole se sont succédé pour arriver au rituel final (qui m’est venu, comme d’habitude lors d’une de me turbo sieste quelques jours avant le cercle).

Le rituel consisté à appeler les choses que nous ne voulions pas voir, les transformer par nos guides le tout avec un foulard devant les yeux tenu par une ficelle.

Le rituel fini, j’invitais les participants à couper la ficelle qui tenait le bandeau devant nos yeux et enfin »VOIR ».

Personnellement ce rituel a été puissant de symbolique mais, je n’avais pas complètement réalisé correctement ce rituel. Parce qu’une immense douleur m’est venue au niveau de mon dos, tout comme un autre des participants.

La sensation d’être transpercé par une poutre…j’ai proposé un tour de tambours supplémentaire pour libérer ou voir encore ce que nous (je) ne voulions pas voir.

C’est MA Sainte COLÈRE que je ne voulais pas voir, alors qu’elle m’accompagne depuis tellement d’années… je lui ai demandé comment l’exprimer sans être blessant envers moi et les autres.

En chantant tout simplement. ?!?!? Alors j’ai chanté MA SAINTE COLÈRE. En la chantant elle n’est plus apparue comme un monstre géant vert et dangereux mais comme une allie précieuse et utile.

La colère et moi sommes devenus allies.

Ensuite nous avons poursuivi par un tour de gratitude et un tour juste pour le FUN nous avons pu ensuite libérer tous les esprits bienveillants et compatissant et les esprits du lieu qui nous avaient accompagné pendant ce magnifique cercle de tambour.

Pour l’agape qui s’en ai suivi , pour la première fois j’ai inauguré ma nouvelle table pliante et transportable. Il a été très agréable de partager nos victuailles et boissons à une hauteur confortable et en évitant des marcher dessus.

Nous avons parlé à bâtons rompus à partager pleins de petites anecdotes personnelles de chacun, qui nous ont fait bien rire et accompagné jusqu’à tard dans la nuit.