Bonjour,

« Il est temps d’ouvrir les yeux et d’affronter, même dans la douleur, la réalité en face.

Le fait de regarder ta propre réalité en face, est le seul moyen de te libérer.

Toute tentative de fuite ne ferait qu’aggraver l’état stagnant de ton potentiel d’énergie. »

Huit de coupes.

Le cercle du samedi 17 août nous étions trois.

Le thème était inspiré du cercle de Isabelle Gilbert et de la fête celtique Lugnasad. J’ai participé à ce cercle tenu par Isabelle, au Gurten à Berne, le soir de la pleine lune.

J’ai proposé ce même rituel pour mon cercle du samedi mais adapté à ma sauce.

Élagage, couper tout ce qui permet d’avoir des meilleures récoltes (par exemple l’élagage de certaines grappes sur les vignes permet une plus belle récolte et un vin meilleur).

Personnellement, après ces rituels, j’ai pris une série de décisions, difficiles et douloureuses mais nécessaires.

Certaines décisions demandent une temporalité de deuil, c’est ce que je traverse actuellement.

Joie et douceur sur ton sentier.

Jaime