Le thème du cercle était clair pour moi, inspirant pour des habitués qui avaient d’autres engagements et trop fort pour d’autres personnes pour qui me l’ont exprimé en déclinant le cercle.

(Vide grenier ! trier, jeter, recycler, donner ou vendre tous ces objets qui nous encombrent. Le jour de notre mort nous regretterons ce que nous n’avons pas accompli. Pourquoi est-ce que nous nous encombrons de croyances, principes et autres absurdités qui nous empêchent ou limitent la réalisation de nos rêves ?S’il te restait une semaine à vivre ? tu ferais quoi ? Qui ou quoi t’en empêcherait de le faire ? Vidons nos greniers.)

Pour le cercle du samedi 15 juin il n’y avait aucun inscrit.

Les esprits font bien les choses, je n’aurais pas pu tenir le cercle.

Les médecins m’ont changé la posologie des médicaments et j’ai passé ce samedi avec des crises de toux.

Des expériences proches de la mort sont multiples le long d’une vie et pour tous.

Pour le pratiquant chamanique que je suis cela donne de l’eau au moulin sur ma pratique.

Il est clair que tout déni de changement est révélé après une expérience pareille.

Je note que mon rétablissement s’accélère. Je note des changement internes et relationnels avec mes guides et esprits de pouvoir. Je prends conscience de cette force. Maintenant je saurai dosser.

 

Le lendemain je suis allé avec des amies en exploration pour des nouveaux lieux pour des cercles.

Une amie a voulu me montrer un endroit magique où « des arbres ont poussé sur un rocher erratique ».

Nous avons dû traverser un champ laissé en jachère qui était devenu une magnifique prairie fleurie.

Nous avons trouvé le bloc erratique avec deux arbres sur les côtes. C’était aussi magique ainsi.

L’ombre était propice pour pique-niquer fraîchement sur place par cette chaude journée de juin.

Nous avons ensuite exploré les forets environnants et trouvé un endroit propice pour des cercles en automne ou au printemps

J’avais l’intention de réaliser un cercle improvisé car j’avais le besoin de « vider mon galetas » comme j’avais proposé comme thème du cercle.

Comme à chaque un de mes cercles, j’ai proposé un nettoyage énergétique à mes accompagnatrices.

Le nettoyage a été tellement fort pour elles qu’elles ne ressentaient pas le besoin de jouer du tambour.

J’éprouvais le besoin de faire quelque chose pour moi.

Je leur ai proposé de nous rafraîchir dans le lac mais dans un endroit particulier.

Il y a une pierre à coupelles au bord du lac entre Conscice et Vaumarcus. Elle a une particularité énergétique

C’est cette pierre qui m’a permis de faire mon nettoyage de « galetas ».

Le nettoyage a été complété joyeusement par une baignade dans le lac. L’eau était fraîche et nous a bien rafraîchi. Nous avons partagé un melon bien mur et une bière qui nous a donné pour cette après-midi un air de vacances.

Gratitude a mes accompagnatrices pour ce beau dimanche. Gratitude a cette pierre purificatrice. Gratitude a la vie et tous ces moments de beauté.