Par suite du cercle de 18 mai sur la thématique du changement de paradigme.

Paradoxalement j’ai tendance à mieux m’occuper des autres que de moi-même.

Je me suis préparée pour enfin m’occuper de moi.

Le 20 mai était mon anniversaire, 51 ans. Ma compagne m’a fait la surprise d’une journée voyage en train et bateau à la découverte de Thoune, Interlaken et les cascades…j’ai publié des vidéos et des photos de cette belle journée sur mon compte privé.

Magnifique journée de découverte et marche sous la pluie, découverte de forets et des cascades au énergies profondes et bénéfiques.

Le lendemain mon fil m’offrit un abonnement de fitness. Et son coaching.  Un programme de 6 mois

Un vrai plaisir de se remettre en forme, cardio, exercices d’endurance et force. Passer du temps et faire du sport père et fils c’est cool. Nous avons atteint les objectifs de la semaine. Je me suis respecté, les courbatures sont présentes mais je n’ai pas exagéré comme à mon habitude.

Puis vendredi premiers signes d’un refroidissement. Je ne dors pas du week-end entre le nez bouché et les quintes de toux.

Dimanche je demande de l’aide. Ma compagne vient chez moi pour m’amener aux urgences.  Je tousse toutes les 6 respirations, j’ai mal aux cotes et je m’étouffe. Je n’arrive pas à respirer.

Les services des urgences (privé) me prennent en charge immédiatement et des aérosols me sont données. Enfin je respire et j’ai une accalmi de toux de 20 minutes et je réussis à m’assoupir.

Radiographie des poumons, autre séance de aérosols et Il me donnent un antibiotique.

Ils me conseillent d’aller à l’hôpital pour passer une nuit sous surveillance. Vu que j’ai bronchite asthmatisante et bactérienne.

Je suis pris en charge par l’hôpital de la chaux-de-fonds. Mes quintes de toux sont très fortes et à chaque crise j’ai des mini évanouissement (Vagal).

Plusieurs traitements pendant la nuit font que chaque crise de toux s’espace de 20 minutes ce qui me permet d’avoir la paix pour récupérer, avoir des sortes de micro siestes et je récupère.

Le lendemain matin après une séance de aérosols, je reçois mon petit déjeuner et un nouvel antibiotique.

Quelque chose ne vas pas.

Rapidement viennent des maux de têtes, l’envie de m’arracher l’oreille interne, mon cerveaux chauffe, je ne suis pas bien, même ma voie change et je sens que je m’étouffe. Je presse la sonnette d’alarme…

Rapidement 3 médecins et 1 infirmières sont autour de moi. Je sens la panique autour de moi. Ils constatent que je n’ai pas de voie sanguine installé. Même si ce genre de réaction l’ont une fois par semaine, comme ils ont tous agis, je pense que c’est vraiment pris au sérieux. les allergies au médicaments.

Pendant quelques secondes le temps ralenti. Un dialogue interne commencé :

« Je ne pensais pas que j’allais mourir aujourd’hui ».

« Entouré de ces gens que je ne connais pas, ils ont des drôles de têtes ».

« Je vais mourir ainsi ? Assis sur un lit avec une chemise ridule ouverte sur mon dos ? …m…e ce n’est pas très viril comme mort (suivant la voie du guerrier je ne m’attends pas forcement mourir avec des haches et des épées à mes mains …mais surtout pas dans un lit avec cette chemise ridicule ouverte dans mon dos …) ».

« C’est la sensation que doivent avoir les gens empoisonnées. La mort est intra-muros il n’y a rien à quoi s’accrocher ».

« Ok… dommage j’ai tellement encore à faire…j’accepte »

Soudain la voie sanguine est posée premier produit amène comme de la fraîcheur dans mon corps, ensuite je sens l’arrivé d’un antidote. Puis un masque vient sur mon visage avec un aérosol d’adrénaline. Cela libère et je respire.

Gratitude à tous le personnel médical et logistique de l’hôpital de la chaux-de-fonds pour leur professionnalisme et leur bienveillance.

Cette expérience de mort très proche, m’a me ramené au cercle d’avril ou j’ai pris conscience de ma finitude. Je ne pensais pas refaire l’expérience dans la réalité ordinaire si vite. Ou est-ce que cela était juste un oracle ?

A chaque fois que je rencontre l’esprit de « ma » mort, des changements profonds s’opèrent dans les jours, semaines ou mois qui suivent « l’Evènement ».

Pour l’instant je finis mon traitement. Je vais consulter mon médecin, un allergologue, un pneumologue, je vais faire tous ce qui est nécessaire pour continuer le coaching avec mon fils pour la remise en forme.  Perdre du poids et vivre le plus longtemps possible selon la volonté de l’univers.

Voilà peut être mon changement de paradigme. M’occuper de moi.

C’est quoi pour vous votre changement de paradigme ?

Ta sante ? changer de job ? déménager ? autre ?

Une chose est claire. Mon Energie a changé. Quelque chose en moi est mort. Maintenant il y a de la place pour quelque chose de neuf, un monde nouveau ?… A suivre

Joie et beauté sur vos sentiers.

Jaime