Changement de paradigme à la rencontre des esprits quantiques.  Cercle de tambours du 18 mai 2019

Changement de paradigme à la rencontre des esprits quantiques. Cercle de tambours du 18 mai 2019

Pour le cercle du samedi 18 mai nous étions 6.

Des habitues du cercle depuis des années.

Le thème était. : Changement de paradigme à la rencontre des esprits quantiques.

La météo annonçait des pluies diluviennes en fin de soirée.

Nous avons demandé la permission au lieu et nous avons commencé par installer la bâche pour protéger nos affaires en cas de pluie.

Le protocole était simple donc j’ai pris le temps de faire un nettoyage a chaque participant plus en profondeur que d’habitude.

La forêt a été généreuse et abondante en bois.

Le gardien du feu a utilisé une technique jamais vu pour moi jusqu’à présent qui a été efficace et qui a donnée à ce feu une dimension particulaire. Comme dans les films de cow-boys et indiens la fumée était propice pour faire des signaux de fumée avec un couverture tellement elle était épaisse et velouté.

La trame était plus simple que d’habitude. Mais nous avons pris le temps nécessaire pour chaque tour de bâton de parole.

Appel des directions, réceptions des cadeaux. Beaucoup de force tranquille et les rythmes des tambours étaient particulièrement à l’unisson.

Le rituel du tambour voyageur a littéralement fait envoler les porteurs pour trouver l’endroit précis de la cérémonie.

Chaque participant était accompagné par le groupe, l’esprit du feu donnaient aux accompagnateurs le rythme, la force et la durée de chaque tour.

Après chaque tour la personne partageait son voyage et les accompagnateurs leur visions.

Voyages chamaniques, première fusion avec son guide, morts chamaniques, état de pleine conscience, voyage chamanique du premier rêve, voici en résumé ce qui a été partage par les participants.

Pour moi j’ai aussi vécu une mort chamanique, première fois pour moi que je fusionne avec l’esprit de l’os creux du bison, un rituel douloureux physiquement. Mes entrailles étaient comme tirées vers le centre de la terre.

Vers la fin de mon rituel une femme habille de blanc se tenait debout à côte d’un bison blanc qui me disait » nous sommes ceux que nous attentions ».

Nous avons clos le cercle, il était passé 22 heures. La pluie n’est pas venue et nous avons passé encore un long moment auprès de ce feu magique.

Difficile de partager ce que tout le monde a vécu pour leur changement de paradigme.

Ce que je peu dire ce que je suis rempli de gratitude, les rituels thèmes et séquences sont de plus en plus pertinents, chaque cercle devient pour moi chaque fois plus unique et profond.

Oui le changement de paradigme vient plus vite que prévu en écrivant ces lignes j’aurai souhaité un peu plus de douceur dans ce processus.

Joie et beauté sur vos sentiers.

Jaime.

Faux chamans, Agua Florida et Ancêtres.

Faux chamans, Agua Florida et Ancêtres.

En 2006 je me suis offert un Eco-voyage initiatique chamanique en Equateur. Nous étions un groupe de 15 personnes pratiquants chamaniques, mélanges de Romands et de Suisses allemands.

Je suis d’origine espagnole. Lorsque les guides du voyage étaient fatiguées de traduire de l’Espagnol au Français, je les remplaçais volontiers. Puis une autre personne prenait le relais de traduire du Français au Schwiezertuch. Et vice versa.

En route pour l’immersion dans la jungle amazonienne. Nous avons fait une étape pour visiter « des lieux énergétiques » avec des exercices Incas qui ressemblaient plus à des exercices de QI-Cong (les 8 pièces de brocart). Puis réaliser une cérémonie qui a été annulé à cause des pluies diluviennes. Comme solution de repli ont nous a proposé une autre cérémonie chamanique que nous avions payé à l’avance.

Le souci est que le chaman a bu sa part de paye et ne pouvait assumer la cérémonie car il était « en profonde communication avec les esprits ».

C’est l’épouse du chaman et son cortège d’accompagnants qui ont donné la cérémonie. Le décorum et le protocole étaient juste hallucinant de kitch, le rituel avait plutôt la trame d’une messe blanche que d’un rituel chamanique.

Au moment culminant du rituel j’ai eu la vision de 3 esprits qui portaient des masques de démons. Même effrayants, je dialogue avec tous les esprits. Le message reçu était que les chamans présents, les mandataient pour nous effrayer et ainsi donner du pouvoir au chaman et à leur clan.

En sortant de la transe, j’ai raconté à l’épouse du chaman, ma vision et demandé pourquoi ils faisaient cela.  Comme réponse elle a trouvé comme idée de me faire « una limpia » (un nettoyage) en me crachant dessus avec de l’alcool et de l’agua florida (le pourquoi du comment que je n’aime pas cette odeur). Puis à me frapper avec des branches. Après ce rituel …comment dire, je me suis un peu énervé avec la goutte qui a fait déborder le vase.

Elle m’a dit d’un ton accusateur « tes ancêtres ont massacré mes ancêtres ».

Plus de 500 ans ce sont écoulées depuis la « découverte » des Amériques par Christophe Colon et je serai MOI responsable « in aeternum » de ce massacre, pillage et destruction des civilisations autochtones en Amérique Centrale et du Sud.

Je lui ai répondu par une logique implacable : « si mes ancêtres avaient massacré tes ancêtres. Tu ne serais pas là ».

Je lui expliqué que dans ma famille des recherches sur mes ancêtres ont était effectuées. Aucun d’entre eux n’a participé comme « Conquistador », mais certains ont participé pendant la guerre de Cuba contre les USA en 1890 et quelque et pour ramasser du café en Uruguay avant et après la guerre civile espagnole.

Ces connaissances viennent selon la transmission orale de ma famille et selon les archives des Mormons (Les originaux ont été détruits pendant la guerre civile Espagnole), mon nom de famille existe depuis l’an de grâce 890 pour Sagarra (« pomme » en Basque »)

Ce patacaisse après cette cérémonie a permis à notre groupe, la nuit suivante, de nous approprier un rituel de chants et de joie autour du feu. Cela a créé une belle cohésion de groupe. La suite du voyage a été riche d’expériences, de partages et des moments inoubliables.

La suite du voyage a été avec des véritables et authentiques Chamans.

Un accueil magnifique et des véritables initiations de la part des six chamans présents et de tous les villageois de ce petit village de Shuars.

Des moments forts et impérissables dans mon cœur et dans ma mémoire.

Ces souvenirs sont aussi remontés pendant le cercle du 16 mars avec le nettoyage avant le rituel de la tortue cosmique visionnaire.

Plusieurs fois lors de mon parcours chamanique des rituels pour guérir les ancêtres sont venus.

Lors du stage « au cœur des émotions » du 12-14 avril 19 et grâce à un rituel de tradition Népalaise, un nettoyage de mes lignées ancestrales a été fait en profondeur. La guérison est maintenant pour tous mes ancêtres.

Comme offrande a ce rituel il m’a été demandé des larmes de gratitude qui sont venues en nombre.

Conclusion :

Je pense que la victimisation ne résout rien et qu’Il est de notre responsabilité de guérir nos blessures et à notre échelle, celle de nos ancêtres.

Le pardon de notre passé et de nos lignées biologiques permet la guérison du présent et un avenir meilleur pour nos enfants.

Gratitude à mon frère de cœur Marc Kahopi pour sa générosité et tout ce qu’il a donné et partagé lors de son stage « au cœur des émotions ».

Gratitude à Isabelle pour le cercle du 16 mars 2019 et qui m’a permis guéri cet épisode.

Joie et douceur sur vos sentiers.

Jaime

Sites amis.

Eco-Voyages: http://arutam.free.fr/

Site de mon frère de cœur Marc :  https://kahopi.ch/

Site de mon amie Isabelle : https://www.walkinbeauty.ch/home2fr.htm

Après-midi chamanique avec tambour de pow-wow. Rassembler- Célébrer- Terminer

Après-midi chamanique avec tambour de pow-wow. Rassembler- Célébrer- Terminer

Autour de ce tambour Mama-Drum de Pow-wow, je vous propose une soirée chamanique ouverte à toutes et à tous.

Des exercices respiratoires, des rythmes vibrants et des rituels joyeux qui permettent de s’ancrer, se détacher de ce qui ne nous appartient pas et de nous connecter à nos propres ressources et intuitions.

Lors de la construction de mon tambour double en peau de bison de 81 cm de diamètre, ces trois médecines sont venues comme une évidence.

Rassembler et partager avec notre cœur avec les personnes présentes.

Célébrer avec gratitude la vie et nos succès.

Terminer des cycles de vie conscients ou inconscients pour avancer sur notre sentier de vie.

Actuellement le rituel de Pow-wow rassemble toutes les nations traditionnelles autochtones de l’Amérique du nord pour pratiquer et partager leurs traditions ancestrales.

Notre société occidentale a oublié ou perdu ces propres rituels. Je pratique un chamanisme inspiré par des rituels de sagesse ancestrale, mes formations chamaniques et guidé par le clan de mes esprits alliés, je propose un atelier pour nous permettre de nous approprier des nouveaux rituels. Ceux-ci s’adaptent à l’énergie des personnes présentes, du moment présent et en nous permettant de nous connecter à nos ressources et intuitions.